Les moteurs de stockage de MySQL

MySQL et ses drôles de moteurs
On appelle moteur de stockage l’ensemble des algorithmes utilisés par un SGBDR pour stocker les informations et y accéder au moyen d’une requête SQL.
La plupart des SGBDR proposent un moteur unique, créé pour être le plus efficace possible dans tous les cas. MySQL et ses forks (dont les plus connus sont MariaDB et Drizzle) se démarquent de leurs homologues en proposant à l’administrateur de la base de choisir pour chaque table de sa base quel moteur il désire utiliser. On se retrouve ainsi avec des bases où plusieurs moteurs peuvent coexister. C’est un choix de conception qui a ses avantages et inconvénients. Le développeur est libre de choisir la manière dont ses données sont stockées, mais en revanche, s’il ne fait pas attention à ce qu’il fait, on peut très vite perdre pied sur de grosses bases de données et ne plus savoir au final quelle table utilise quel moteur.
Actuellement, MySQL dispose de nombreux moteurs, avec chacun une utilité particulière et des cas spécifiques d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer